Docteur Clerico , Chirurgie esthétique

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Email : docteur.clerico.esthetique@gmail.com

Tel. : 04 92 90 66 05

DOCTOLIB.jpg

Copyright © 2018 Docteur Clerico . Tous droits réservés

Dr Cyril Clerico

CHIRURGIE PLASTIQUE ET ESTHETIQUE

CHIRURGIE DE LA FACE ET DU COU

Chirurgie esthétique |
Rhinoplastie primaire

Introduction

Si le lifting de la face et du cou est l’opération reine de la chirurgie esthétique, la Rhinoplastie esthétique est sans doute la plus délicate et la plus complexe des chirurgies esthétiques. Cette chirurgie représente pourtant aujourd’hui l’une des interventions esthétiques les plus pratiquées.

 

Le Docteur Clerico en fait une de ses spécialités, il s’agit d’une intervention qui lui tient particulièrement a cœur de part sa difficulté technique et ses considérations artistiques.

La chirurgie réparatrice de la pyramide nasale est l’une des premières interventions décrites dans l’histoire de la médecine. Au fil des siècles, les chirurgiens ont développé des techniques ayant pour but de reconstruire le nez traumatisé ou amputé par la maladie.

 

C’est seulement à la fin du XIXe siècle que la notion de rhinoplastie esthétique est apparue et depuis les techniques n’ont cessé d’évoluer pour s’affiner. La sophistication actuelle des techniques est l’aboutissement de plus d’un siècle d’histoire marqué par de nombreux chirurgiens. Toutes ces techniques résultent de la compréhension détaillée du nez anatomique, chirurgical et artistique.  

Définition

Le terme de « rhinoplastie » désigne la modification de la morphologie du nez, dans un but d’amélioration esthétique, et parfois, fonctionnel avec la correction d’éventuels problèmes de respiration. 

L’intervention vise à remodeler le nez pour l’embellir. Il s’agit de corriger spécifiquement les disgrâces présentes, qu’elles soient congénitales apparues à l’adolescence, consécutives à un traumatisme, ou dues au processus de vieillissement. 

Le principe est, à partir d’incisions dissimulées dans les narines, de remodeler l’os et le cartilage qui constituent l’infrastructure solide du nez et lui confèrent sa forme particulière. La peau recouvrant le nez devra se réadapter et se redraper grâce à son élasticité sur cette charpente ostéo-cartilagineuse qui a été modifiée. Ce dernier point souligne l’importance de la qualité de la peau dans l’obtention du résultat final. 

Lorsqu’une obstruction nasale gêne la respiration, elle pourra être traitée dans le même temps opératoire, qu’elle soit due à une déviation de la cloison ou à une hypertrophie des cornets.

Indication

 

L’intervention, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l’homme, peut être effectuée dès la fin de la croissance, c’est- à-dire à partir d’environ 16 ans.

 

Une rhinoplastie peut être réalisée isolément ou être associée, si nécessaire, à d’autre gestes complémentaires au niveau de la face, en particulier à une Génioplastie (modification du menton, parfois réalisée dans le même temps opératoire pour améliorer l’ensemble du profil). 

Elle peut exceptionnellement être prise en charge par l’assurance maladie sous certaines conditions. 

Dans de rares cas, une amélioration de la morphologie du nez peut être obtenue par des techniques non chirurgicales, c’est la Rhinoplastie Médicale.

Objectif de la chirurgie

 

Le but est d’obtenir un nez d’aspect naturel, s’harmonisant dans ses rapports avec les autres traits du visage, convenant à la psychologie et à la personnalité du patient, et répondant aux demandes de ce dernier. Malheureusement, un nez dévié, trop large, trop grand, trop plat va accrocher le regard et casser cette harmonie du visage.

L’objectif d’une rhinoplastie est donc de fondre le nez dans son visage en modelant chacune de ses structures selon les désirs du patient, ses bases anatomiques et les réalités techniques.

 

Ainsi, il va exister autant de rhinoplasties que de visages différents.

L’intervention

Il s’agit d’une intervention sous anesthésie générale, ce qui permettra de réaliser l’intervention dans les meilleures conditions.

Chaque chirurgien adopte des procédés qui lui sont propres mais on peut toutefois en retenir des principes de base communs.

Votre consultation pour une Rhinoplastie :

Deux consultations à 15 jours d’intervalle sont nécessaires et obligatoires.

Les consultations avant une rhinoplastie se déroulent au cabinet du chirurgien plasticien situé au 540 - 1ère Avenue à Antibes. La qualité de la consultation avant cette chirurgie complexe est primordiale afin de déterminer le meilleur projet de rhinoplastie adapté à chaque patient.

L’écoute de la demande et des motivations du patient est indispensable. Un examen clinique de l’esthétique du nez et de la fonction du nez (respiration nasale) est réalisé avec prise des photographies pré-opératoires. Puis une présentation des objectifs et de la technique opératoire de la rhinoplastie est proposé avec une information sur les bénéfices, les risques et les suites opératoires de la chirurgie du nez.

Enfin la remise des fiches d’informations de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique, du devis détaillant le prix de la rhinoplastie et d’un consentement éclairé spécifique.

Si nécessaire, une ordonnance de scanner des sinus est remise.

 

Un délai de réflexion de 15 jours est nécessaire avant la 2ème consultation, comme pour toute intervention de chirurgie esthétique.

 

Lors de la deuxième consultation le projet photographique de la future forme du nez est présenté, discuté et validé. Ce projet est un objectif à atteindre, dont le but est de s’y rapprocher au plus près.

 

La date opératoire et la date de consultation d’anesthésie sont déterminées (Hôpital Privé Cannes Oxford).

Ces consultations doivent répondre à toutes vos questions. Dans le cas contraire, il est nécessaire de nous revoir en consultation autant de fois que nécessaire.

Les suites opératoires

La sortie se fait soit le jour même soit le lendemain de l’intervention. Une fiche d’information post-opératoire vous sera remise à votre sortie.

Les suites sont rarement douloureuses et c’est plutôt l’impossibilité de respirer par le nez du fait de la présence des mèches qui constitue le principal désagrément des premiers jours. 

On observe, surtout au niveau des paupières, l’apparition d’un œdème (gonflement) et parfois d’ecchymoses (bleus) dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre. 

Il est recommandé de se reposer et de ne faire aucun effort les jours suivant l’intervention. 

Les mèches sont ôtées le lendemain de la chirurgie, si un geste sur la cloison est effectué, des attelles internes sont misent en place et retirées le 7ème jour post-opératoires. L’attelle est retirée également le 7ème jour post-opératoires avec les points, où elle sera remplacée par des steri-strips encore quelques jours. 

Le nez apparaîtra alors encore assez massif du fait de l’œdème et une gêne respiratoire sera encore présente, due au gonflement de la muqueuse et à la formation possible de croûtes dans les fosses nasales. Il est interdit de se moucher durant 1 mois.

Les stigmates de l’intervention vont s’atténuer progressivement, permettant le retour à une vie socio-professionnelle normale après quelques jours (10 à 20 jours selon les cas). 

Les sports et activités violentes sont à éviter les 3 premiers mois. 

Différentes incisions possibles : 

  • Dissimulées, le plus souvent à l’intérieur des narines ou sous la lèvre supérieure, et il n’en résulte donc aucune cicatrice visible à l’extérieur. 

  • Incisions externes peuvent être requises : elles sont en travers de la columelle (pilier séparant les deux narines) afin de réaliser une rhinoplastie «ouverte» ou cachées à la base des ailes du nez si l’on doit réduire la taille des narines. 

Le choix de l’incision endonasale ou externe est effectué par le chirurgien esthétique en fonction des gestes techniques à réaliser sur le nez.

La structure ostéo-cartilagineuse peut alors être refaçonnée selon le programme établi. Cette étape fondamentale peut mettre en œuvre une infinité de procédés dont le choix se fera en fonction des anomalies à corriger. On pourra ainsi rétrécir un nez trop large, réaliser l’ablation d’une bosse, corriger une déviation, affiner une pointe, raccourcir un nez trop long, redresser une cloison. Parfois, des greffons cartilagineux ou osseux seront utilisés pour combler une dépression, soutenir une portion du nez ou améliorer la forme de la pointe. 

Les incisions sont refermées avec de petits fils, le plus souvent résorbables. 

Les fosses nasales peuvent être méchées avec différents matériaux absorbants. Un pansement modelant est souvent réalisé à la surface du nez à l’aide de petites bandelettes adhésives. Enfin, une attelle de maintien et de protection, en plastique, est moulée et fixée sur le nez.

 

En fonction de l’ampleur des améliorations à apporter, et de la nécessité éventuelle de gestes complémentaires, l’intervention peut durer de 45 minutes à deux heures et demie. 

Des gestes associés et complémentaires peuvent être envisagés lors de cette chirurgie, profiloplastie, génioplastie, remodelage du front.

 

Rhino-septoplastie fonctionnelle : C’est une chirurgie du nez pour améliorer la respiration du nez et qui consiste à lever l’obstruction nasale, une résection partielle des cornets (turbinectomie) permet d’améliorer la respiration nasale lorsque les cornets sont hypertrophiés. Une chirurgie de la cloison nasale (septoplastie) permet d’améliorer la respiration du nez par une résection d’un éperon septal ou en redressant la cloison nasale d’une déviation nasale 

La Profiloplastie :C’est une chirurgie esthétique améliorant l’harmonie du visage de profil, entre le front, le nez et le menton. Un menton ou un front fuyant aggrave l’aspect de nez hyperprojeté (« nez long »). Un menton ou un front saillant aggrave l’aspect de nez hypoprojeté (« nez court »).

Chirurgie du menton : Une rhinoplastie peut parfois être combinée à une chirurgie de recul ou d’avancement du menton. 

Chirurgie du front : Un remodelage du front peut être réalisé en même temps qu’une chirurgie du nez.

Résultat

Ce résultat est, le plus souvent, conforme aux désirs du patient et assez proche du projet établi en préopératoire. Un délai de deux à trois mois est nécessaire pour avoir un bon aperçu du résultat, en sachant que l’aspect définitif ne sera obtenu qu’après six mois à un an de lente et subtile évolution. 

Les modifications apportées par une rhinoplastie sont définitives, et seules surviendront des modifications mineures et tardives en rapport avec le processus naturel de vieillissement. 

Le but de cette chirurgie est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction. 

L’intervention apporte une amélioration morphologique et esthétique le plus souvent tout à fait appréciable, ainsi qu’un bénéfice psychologique non négligeable. 

Tous ces éléments sont capitaux pour la réussite de l’intervention, tout comme donner une information claire et complète, et expliquer le déroulement de l’intervention et ses suites afin de signer un consentement éclairé dans les meilleures conditions. De plus, un devis détaillé vous sera donné comprenant les honoraires chirurgicaux, d’anesthésie et de la clinique. Un document d’information pré et post-opératoire vous sera également remis.

« La beauté naturelle est un véritable jeu d’ombre et de lumière ; le Nez étant au centre du visage il doit être harmonieux et il doit capter la lumière de tel façon qu’il en devienne parfait et naturel »  

 

Fiches informativesArticles scientifiques