Docteur Clerico , Chirurgie esthétique

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Email : docteur.clerico.esthetique@gmail.com

Tel. : 04 92 90 66 05

DOCTOLIB.jpg

Copyright © 2018 Docteur Clerico . Tous droits réservés

Dr Cyril Clerico

CHIRURGIE PLASTIQUE ET ESTHETIQUE

CHIRURGIE DE LA FACE ET DU COU

Chirurgie esthétique | 
Lifting cervico-facial

 

Définition

Le lifting de la face et du cou est l’opération reine de la chirurgie esthétique, et a approximativement cent ans. Il existe aujourd’hui plusieurs types de liftings qui permettent d’améliorer les disgrâces provoquées par le vieillissement du visage et du cou, soit de manière localisée, soit de manière plus étendue. 

Le lifting cervico-facial est le plus fréquemment réalisé ; c’est la correction chirurgicale du vieillissement au niveau du cou et du visage depuis la région des tempes jusqu’à la région des bajoues. 

Cette chirurgie à but esthétique ne peut être prise en charge par l’Assurance Maladie. 

Quels sont les différents types de lifting de la face et du cou ?

Le lifting cervico-facial. Le lifting cervico-facial restaure l’ovale du visage, traite les bas-joues, déplisse le cou, redéfinit l’angle entre le cou et le menton. 

Le lifting temporal. Le lifting temporal relève la partie externe du sourcil, déplisse les rides de la patte d’oie et éclaircit le regard.

Le lifting médio facial ou centro facial. Le lifting médio facial remonte la pommette, traite les cernes, la vallée des larmes et la paupière inférieure (blépharoplasties)

Le lifting frontal. Le lifting frontal permet de remonter les sourcils, d’éclaircir le regard et d’estomper les rides. En fonction des indications, le rajeunissement du front peut se faire par lifting frontal coronal, lifting frontal endoscopique ou par technique de médecine esthétique : injection de Toxine Botulique de type A. 

Le Lifting du sourcil. Le lifting du sourcil désigne une intervention de chirurgie esthétique qui vise à replacer le sourcil grâce à une résection cutanée située juste au-dessus de celui-ci et aussi discrète que possible. La position trop basse du sourcil peut être héréditaire ou plus souvent due à un affaissement progressif lié à l’âge. 

Le lifting de lèvre supérieure. Le but de cette intervention est de raccourcir la hauteur de la lèvre supérieure. Après une analyse soigneuse du visage et de photos de jeunesse si le (la) patient(e) a pris de l’âge (cette chirurgie concerne aussi bien les hommes) le chirurgien peut proposer une chirurgie qui tentera de ramener la lèvre supérieure à une proportion harmonieuse. 

Bien entendu, le chirurgien-dentiste pourra rallonger les dents si elles sont trop courtes. 

Les deux types de lifting du visage les plus fréquents dans l’activité d’un chirurgien plasticien sont le lifting cervico-facial classique et le lifting centro-facial. Ces deux techniques ne s’opposent pas, mais répondent à des objectifs esthétiques différents. Elles peuvent dans certains cas être associées. 

Indication

 

Le lifting cervico-facial peut être envisagé dès que les signes de vieillissement apparaissent (relâchement des joues, du cou, dégradation des lignes du visage, perte de l’ovale du visage) et qu’une demande de correction motivée en est formulée, généralement à partir de 40 ou 45 ans. 

Cette intervention peut être associée à d’autres gestes de chirurgie plastique de la face : 

  • chirurgie esthétique des paupières (blépharoplastie), 

  • correction de l’affaissement de la partie latérale du sourcil et correction de la patte d’oie (lifting temporal et lifting du sourcil), 

  • correction de l’affaissement et des rides du front (lifting frontal conventionnel ou endoscopique). 

Elle peut aussi être complétée par les techniques de médecine esthétique 

  • injections d’acide hyaluronique, 

  • injections de toxine botulique,

  • laserbrasion, dermabrasion, peeling

Lors de l’entretien avec le chirurgien, il sera important de lui faire part de toutes les imperfections que vous souhaitez voir améliorer ou disparaître. Ayant bien compris votre demande, il deviendra votre guide dans l’évaluation du résultat futur et des techniques à employer. 

Il pourra éventuellement vous déconseiller l’intervention ou vous proposer des alternatives. 

Objectif de la chirurgie

 

L’opération a pour but de traiter l’affaissement et le relâchement de la peau et des muscles du visage (tempes et sourcils, joues, bajoues, ovale du visage) et du cou (restauration de l’angle cervico-mentonnier, traitement des cordes platysmales) mais également l’insuffisance ou l’excès de tissu graisseux. L’objectif d’une telle intervention n’est pas de changer la forme ni l’aspect du visage. Au contraire, la simple restauration des différentes structures anatomiques de la face et du cou permet de retrouver l’aspect naturel qui était le sien quelques années auparavant. 

L’intervention

 

Il s’agit d’une intervention sous anesthésie générale, ce qui permettra de réaliser l’intervention dans les meilleures conditions.

Il existe plusieurs types de lifting de la face. Toutefois, on peut retenir des principes de base communs : 

L’incision est en grande partie cachée dans les cheveux et au pourtour de l’oreille ; il s’agit d’une chirurgie autour de l’oreille. Puis un décollement est fait sous la peau ; son étendue est fonction de chaque cas, notamment de l’importance du relâchement des tissus. 

A ce moment là deux techniques peuvent être envisagées, soit un décollement cutané avec une remise en tension extrêmement précise et dosée du plan musculo-aponévrotique, soit un décollement cutané limité associé à un décollement du plan musculo-aponévrotique qui est alors retendu dans sa globalité afin de corriger l’affaissement profond, tout en conservant au visage son expression naturelle. 

En cas de surcharge graisseuse localisée, une lipoaspiration sous mentale est effectuée dans le même temps opératoire. A contrario, en cas de perte de volume, une addition de graisse du (de la) patient(e) (lipofilling) s’avérera souvent efficace pour harmoniser le résultat final. 

La peau est redrapée naturellement et vient épouser le contour de l’oreille avec des sutures sans tension.

En fin d’intervention, un pansement faisant le tour de la tête est réalisé pendant 24H. 

En fonction de l’importance des corrections à apporter et des gestes associés, l’intervention peut durer de deux à quatre heures. 

Les suites opératoires

La sortie se fait soit le jour même soit le lendemain de l’intervention. Une fiche d’information post-opératoire vous sera remise à votre sortie.

Les 15 premiers jours, il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent. 

Au cours de ces premiers jours, un œdème apparaît et peut être plus accentué le deuxième jour que le premier,  des ecchymoses (bleus) dans la région du cou et du menton, et une sensation de tension douloureuse ou désagréable, surtout en arrière des oreilles, et autour du cou sont présentent.

 

Ces ecchymoses et ces oedèmes disparaissent en moyenne dans les 2 semaines post-opératoires. 

Au bout du premier mois, le gonflement a en général presque disparu. Mais il persiste une légère induration des zones décollées, plus palpable que visible. Les oreilles et les joues ne retrouvent leur sensibilité normale que quelques mois plus tard. 

Les cicatrices sont cachées en avant dans le contour de l’oreille et en arrière par les cheveux. 

Résultat

Au bout de un à trois mois, on peut avoir une bonne idée du résultat définitif. Mais les cicatrices sont encore un peu rosées et indurées et ne s’atténuent que vers le sixième mois. 

L’objectif est d’obtenir un effet de rajeunissement appréciable, qui reste toutefois très naturel : le visage n’a pas un aspect « chirurgical » et a retrouvé approximativement les traits qui étaient les siens huit ou douze ans auparavant, ce qui donne globalement un aspect reposé, détendu et rafraîchi. 

Cette amélioration physique s’accompagne en règle générale d’un mieux être psychologique. 

A long terme, le lifting cervico-facial permet de lutter contre les outrages du temps, mais le vieillissement normal continue et l’on peut éventuellement envisager une nouvelle intervention à type de lifting au bout d’une dizaine d’années. 

L’association de la médecine esthétique est une aide précieuse pour pérenniser le résultat et doit s’inscrire dans un processus régulier d’entretien du visage.

Tous ces éléments sont capitaux pour la réussite de l’intervention, tout comme donner une information claire et complète, et expliquer le déroulement de l’intervention et ses suites afin de signer un consentement éclairé dans les meilleures conditions. De plus, un devis détaillé vous sera donné comprenant les honoraires chirurgicaux, d’anesthésie et de la clinique. Un document d’information pré et post-opératoire vous sera également remis.

 

 

« La beauté naturelle est un véritable jeu d’ombre et de lumière ; la restauration de la tension et des volumes de la face lors du lifting permettent d’aboutir à cette beauté naturelle »  

 

Fiches informativesArticles scientifiques