Dr Cyril Clerico

CHIRURGIE PLASTIQUE ET ESTHETIQUE

CHIRURGIE DE LA FACE ET DU COU

Chirurgie esthétique | 

Lifting des lèvres

 

Définition

Le lifting de la lèvre supérieure ou Upper Lip Lift désigne une intervention de chirurgie esthétique qui vise à replacer et réduire la lèvre blanche supérieure et à galber la lèvre rouge grâce à une résection cutanée située juste au-dessous du nez et aussi discrète que possible. La hauteur de la lèvre blanche peut être héréditaire ou plus souvent due à un affaissement progressif lié à l’âge.

Cette intervention de chirurgie esthétique ne peut pas faire l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie.

Indication

 

Avec l’âge, la position et la hauteur de la lèvre supérieure va avoir tendance à être plus haute et allongée, donnant un aspect « lourd » et ptotique de la lèvre avec un affinement de celle-ci. Cette «chute» de la lèvre est secondaire à une augmentation de la laxité cutanée ainsi qu’à un déséquilibre physiologique entre les muscles de la bouche.

Le lifting de la lèvre supérieure permet de rétablir une distance plus harmonieuse entre la lèvre blanche et la lèvre rouge. Cette technique a pour objectif de corriger l’excès cutané de la lèvre blanche et de jouer sur l’ourlet de la lèvre rouge.

Le lifting de lèvre supérieure est souvent associé à d’autres chirurgies telles que le lifting cervico-facial, la lipostructure ou les liftings du tiers supérieur du visage.

Les alternatives médicales sont :

  • Le recours à la toxine botulique qui permet de modifier la balance musculaire.

  • L’utilisation d’acide hyaluronique dans les lèvres permettant une augmentation du volume, un meilleur contour et une bonne hydratation.

Objectif de la chirurgie

 

Cette intervention permet de traiter l’augmentation de taille de la lèvre blanche par rapport à la lèvre rouge.

Elle n’a pas pour but de modifier les traits, mais de replacer les structures anatomiques dans la position qui était la leur quelques années auparavant.

L’intervention

Il s’agit d’une intervention soit sous anesthésie locale pure ou avec une légère sédation, soit sous anesthésie générale, ce qui permettra de réaliser l’intervention dans les meilleures conditions en cas de chirurgie combinées associées.

La position et la taille de la cicatrice peuvent être différentes et seront adaptées afin de diminuer au maximum la rançon cicatricielle.

Toutefois, nous pouvons retenir des principes de base communs :

Le degré de ptose de la lèvre blanche est évaluée en centimètre. Il est nécessaire d’examiner la lèvre segment par segment et le dessin de la résection cutanée est faite en fonction et à la demande.

Tracée dans le repli narinaire, sous le nez afin de dissimuler la cicatrice, la résection a la forme d’un fuseau en « moustache » dont la partie la plus large siège le plus souvent au niveau du milieu de la lèvre.

Les sutures sont réalisées avec une grande minutie afin de favoriser au maximum la discrétion des cicatrices.

La résection est cutanée. Une légère hypercorrection doit être obtenue en veillant à ne pas décompenser l’équilibre fragile de la bouche.

Les suites opératoires

La sortie se fait soit le jour même soit le lendemain de l’intervention. Une fiche d’information post-opératoire vous sera remise à votre sortie.

Il n’y a pas de véritables douleurs, mais éventuellement un certain inconfort avec sensation de tension au-dessus de la lèvre. Les premiers jours, il faut se reposer et éviter tout effort violent.

Les suites opératoires sont essentiellement marquées par l’apparition d’un œdème (gonflement) et d’ecchymoses (bleus) dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre.

On observe parfois durant les premiers jours une légère hypercorrection de la position de la lèvre. Le relâchement cutané qui suivra dans les jours ou semaines suivantes permettra de trouver la bonne position de la lèvre blanche et de la lèvre rouge.

Les fils, s’ils ne sont pas résorbables, sont retirés entre le 7ème et le 10ème jour après l’intervention.

La rougeur initiale des cicatrices peut être dissimulée les premiers mois par du maquillage

Résultat

Un délai de 1 à 6 mois est nécessaire pour réellement apprécier le résultat. C’est le temps nécessaire pour que les tissus retrouvent leur souplesse.

Cependant la cicatrisation sera définitive au bout d’un délai de 1 an.

L’intervention aura le plus souvent permis de corriger le relâchement cutané et de retrouver une lèvre « jeune » avec une meilleure définition et un rapport lèvre blanche lèvre rouge idéal.

Les résultats d’un lifting de lèvre supérieure sont, en général, durables. En revanche, la peau continue à vieillir et les muscles continuent à bouger : de ce fait, à la longue, une récidive de la ptose de la lèvre blanche peut se produire. Pour autant, il est rare qu’une nouvelle intervention soit envisagée avant une douzaine d’années.

Le but de cette chirurgie est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu vous donnera une grande satisfaction.

L’association de la médecine esthétique est une aide précieuse pour pérenniser le résultat et doit s’inscrire dans un processus régulier d’entretien du visage.

Tous ces éléments sont capitaux pour la réussite de l’intervention, tout comme donner une information claire et complète, et expliquer le déroulement de l’intervention et ses suites afin de signer un consentement éclairé dans les meilleures conditions. De plus, un devis détaillé vous sera donné comprenant les honoraires chirurgicaux, d’anesthésie et de la clinique. Un document d’information pré et post-opératoire vous sera également remis.

 

Fiches informatives - Articles scientifiques

Docteur Clerico , Chirurgie esthétique et plastique

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Email : docteur.clerico.esthetique@gmail.com

Tel. : 04 92 90 66 05

DOCTOLIB.jpg

Copyright © 2018 Docteur Clerico . Tous droits réservés