Docteur Clerico , Chirurgie esthétique

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Email : docteur.clerico.esthetique@gmail.com

Tel. : 04 92 90 66 05

DOCTOLIB.jpg

Copyright © 2018 Docteur Clerico . Tous droits réservés

Dr Cyril Clerico

CHIRURGIE PLASTIQUE ET ESTHETIQUE

CHIRURGIE DE LA FACE ET DU COU

Chirurgie esthétique |
Paupière et Blépharoplastie

 

Définition

Les paupières sont une partie essentielle de l’harmonie faciale. Elles possèdent un rôle mécanique de protection du globe oculaire, mais également un rôle physiologique en rapport avec la sécrétion lacrymale.

 

La chirurgie esthétique des paupières est devenue très populaire depuis la deuxième moitié du XXe siècle car c’est une chirurgie simple, rapide et qui procure des résultats cosmétiques tout à fait satisfaisants. Les hommes y ont aujourd’hui recours autant que les femmes. Le dermatochalasis secondaire au vieillissement cutané demeure la cause de consultation la plus fréquente.

 

Les « blépharoplasties » désignent les interventions de chirurgie esthétique des paupières qui visent à supprimer certaines disgrâces, qu’elles soient héréditaires ou dues à l’âge. 

Elles peuvent concerner uniquement les deux paupières supérieures ou inférieures, ou encore les quatre paupières à la fois. 

Une blépharoplastie peut être réalisée isolément ou être associée à une autre intervention de chirurgie esthétique du visage (lifting frontal, lifting temporal, lifting cervico-facial), voire une thérapeutique médico-chirurgicale (laserbrasion, peeling, dermabrasion). Ces actes sont susceptibles d’êtres effectués au cours de la même intervention ou lors d’un deuxième temps opératoire. 

Indication

 

La blépharoplastie, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l’homme, est couramment effectuée dès la quarantaine. Toutefois, elle est parfois réalisée beaucoup plus précocement, lorsque les disgrâces sont constitutionnelles (facteurs héréditaires) et non pas liées à l’âge, comme certaines « poches graisseuses ». 

Les disgrâces les plus communément en cause sont les suivantes : 

  • Paupières supérieures lourdes et tombantes, avec excès de peau formant un repli plus ou moins marqué, 

  • Paupières inférieures affaissées et flétries avec petites rides horizontales consécutives à la distension cutanée, 

  • Hernies de graisse, responsables de « poches sous les yeux » au niveau des paupières inférieures ou de paupières supérieures « bouffies ». 

Cette intervention de chirurgie esthétique ne peut pas faire l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie sauf en cas d’amputation du champs visuel bilanté par un ophtalmologiste. 

Objectif de la chirurgie

 

Une blépharoplastie consiste à diminuer les signes de vieillissement présents au niveau des paupières et de remplacer l’aspect « fatigué » du regard par une apparence plus reposée et détendue. Elle permet notamment d’ouvrir le regard par la correction subtile de l’excès de peau des paupières supérieures. 

L’intervention

Il s’agit d’une intervention soit sous anesthésie locale pure ou avec une légère sédation, soit sous anesthésie générale, ce qui permettra de réaliser l’intervention dans les meilleures conditions en cas de chirurgie des quatre paupières.

 

Incisions cutanées : 

  • Paupières supérieures : elles sont dissimulées dans le sillon situé à mi-hauteur de la paupière, entre la partie mobile et la partie fixe de la paupière.

  • Paupières inférieures : elles sont placées 1 à 2 mm sous les cils, et peuvent se prolonger un peu en dehors. 

Le tracé de ces incisions correspond bien sûr à l’emplacement des futures cicatrices, qui seront donc dissimulées dans des plis naturels. 

Pour les paupières inférieures, en cas de « poches » isolées (sans excès de peau à enlever), on pourra réaliser une blépharoplastie par voie trans-conjonctivale, c’est-à-dire utilisant des incisions placées à l’intérieur des paupières et ne laissant donc aucune cicatrice sur la peau. 

À partir de ces incisions, les hernies graisseuses inesthétiques sont retirées et l’excédent de muscle et de peau relâchés est supprimé. A ce stade, de nombreux raffinements techniques peuvent être apportés, pour s’adapter à chaque cas et en fonction des habitudes du chirurgien (canthopexies ou fixation de l’angle externe de l’oeil, permettant de traiter une laxité de la paupière inférieure ou lipostructure pour le traitement des cernes). 

Les sutures sont réalisées avec des fils très fins, habituellement non résorbables à retirer après 6 jours post-opératoire). 

En fonction du nombre de paupières à opérer, de l’ampleur des améliorations à apporter et de la nécessité éventuelle de gestes complémentaires, l’intervention peut durer d’une demi-heure à deux heures. 

Les suites opératoires

La sortie se fait soit le jour même soit le lendemain de l’intervention. Une fiche d’information post-opératoire vous sera remise à votre sortie.

Il n’y a pas de véritables douleurs, mais éventuellement un certain inconfort avec une sensation de tension des paupières, une légère irritation des yeux ou quelques troubles visuels. Les premiers jours, il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent. Les suites opératoires sont essentiellement marquées par l’apparition d’un œdème (gonflement), d’ecchymoses (bleus) et de larmoiements dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre. 

On observe parfois durant les premiers jours une impossibilité de fermer totalement les paupières ou un léger décollement de l’angle externe de l’œil qui ne s’applique plus parfaitement sur le globe. Il ne faudra pas s’inquiéter de ces signes qui sont en règle générale rapidement réversibles. 

Les stigmates de l’intervention vont s’atténuer progressivement, permettant le retour à une vie socio-professionnelle normale après quelques jours : 6 à 20 jours selon les cas. 

Les cicatrices peuvent rester un peu rosées durant les premières semaines, mais leur maquillage est rapidement autorisé, habituellement dès le 7ème jour. 

Résultat

Un délai de 1 à 6 mois est nécessaire pour réellement apprécier le résultat. L’intervention aura le plus souvent permis de corriger le relâchement cutané et de supprimer les hernies graisseuses, rectifiant ainsi l’aspect vieilli et fatigué du regard. 

Les résultats d’une blépharoplastie sont en règle générale parmi les plus durables de la chirurgie esthétique. L’ablation des « poches » est pratiquement définitive, et ces dernières ne récidivent habituellement jamais. En revanche, la peau continue à vieillir et la laxité en résultant peut, à la longue, reproduire le plissement des paupières. Pour autant, il est rare qu’une nouvelle intervention soit envisagée avant une douzaine d’années. 

L’association de la médecine esthétique est une aide précieuse pour pérenniser le résultat et doit s’inscrire dans un processus régulier d’entretien du visage.

Tous ces éléments sont capitaux pour la réussite de l’intervention, tout comme donner une information claire et complète, et expliquer le déroulement de l’intervention et ses suites afin de signer un consentement éclairé dans les meilleures conditions. De plus, un devis détaillé vous sera donné comprenant les honoraires chirurgicaux, d’anesthésie et de la clinique. Un document d’information pré et post-opératoire vous sera également remis

« La beauté naturelle est un véritable jeu d’ombre et de lumière ; la restauration de la tension et des volumes de la face lors de la chirurgie des paupières permettent d’aboutir à cette beauté naturelle »  

 

Fiches informativesArticles scientifiques